Le Vignoble de la Maison Beyer
selon le Grand Livre du Vin d´Alsace


 

Eguisheim et ses Châteaux

Dressés côte à côte sur la crête boisée, les "trois châteaux" un trio de donjons quadrangulaires ayant pour noms Weckmund, Wahlenbourg et Dagsbourg - sont le fanal, visible à des kilomètres à la ronde, d'Eguisheim et de Husseren.

Eguisheim est un spectaculaire bourg viticole, ordonné en auréoles concentriques - ses rues circulaires épousent le tracé de trois anciennes lignes de remparts. Le passé plonge ici en profondeur, autour du château qui fut le berceau de la puissante famille des Dabo-Eguisheim: celle-là même qui donna naissance à Bruno d'Eguisheim, élu pape en 1049 sous le nom de Léon IV et plus tard canonisé. La cité des comtes d'Eguisheim, passée au XlIle siècle dans les mains de l'évêque de Strasbourg, a toujours été le centre d'un vignoble florissant: en témoignent plusieurs cours dîmières, dont les bâtiments subsistent, qui appartinrent aux Augustins de Marbach, aux Bénédictins d'Ebersmunster, aux Cisterciens de Pairis ou aux Dominicains de Colmar.

Le vignoble d'Eguisheim, plus de 300 hectares est un vignoble de coteaux sur le piemont vosgien au sud ouest de Colmar. Il est l'un des plus réputés pour la nature de ses terrains, de son micro-climat et de la qualité remarquable des grands vins qu'il produit. Ses fleurons sont ses deux grands crus : l'Eichberg et le Pfersigberg.



LA REVUE DU VIN DE FRANCE : GRANDS TERROIRS D'ALSACE

La hiérarchie de Michel Bettane Décembre 2002
* Très bon terroir ** Excellent terroir *** Terroir exceptionnel

*** Eichberg d'Eguisheim 57 ha, terrain marno-calcaire très profond. Pinot gris, gewurztraminer, riesling. Vins très corsés et de longue garde, somptueuses VT et SGN. Excellents pinots noirs.

** Pfersigberg d'Eguisheim 56 ha, terrain marno-calcaire. Gewurztraminer, muscat, riesling. Vins élégants et minéraux. Je préfère, et de loin, le riesling.



Léon BeyerLéon BEYER

Sise à la croisée de deux routes, un peu en retrait du vieux village, la maison Léon BEYER assure tranquillement la permanence du grand classicisme alsacien, dans l'une de ses plus fidèles versions. L'histoire de la famille est intimement associée à celle d'Eguisheim, puisque les Beyer y sont vignerons de père en fils depuis l'an 1580. C'est en 1867 qu'Emile BEYER fonda la maison de commerce, qui se tint d'abord au centre du village, avant de se retrouver hors les murs, dans un ancien relais de poste, à l'issue de la Première Guerre mondiale.

L'affaire fut ensuite conduite par Léon BEYER, auquel succéda, en 1959, son fils homonyme, toujours fringant dirigeant de l'entreprise familiale en même temps que durable maire d'Eguisheim, comme l'était déjà son père. Gourmet éclairé, l'élégant et affable Léon BEYER II - activement secondé par son fils Marc - s'est surtout employé à créer la prestigieuse aura gastronomique qui distingue la maison.

Spécialiste de la grande restauration (elle fournit la quasi-totalité des "triplétoilés" de France), celle-ci s'est aussi largement tournée vers l'exportation, qui avale aujourd'hui les deux tiers de son volume.

Les vignobles de la Maison Beyer comprennent une vingtaine d'hectares de vignes sur Eguisheim et ses environs, notamment dans les grands crus Eichberg et Pfersigberg - mais ils ne les retiennent pas sur l'étiquette, dans une logique de négociants désireux de privilégier leur signature. Les "grandes cuvées" de la maison n'en demeurent pas moins frappées du sceau de leur terroir d'origine, avec ce type argilo-calcaire si reconnaissable. A côté de ce confortable domaine, les Beyer reçoivent des raisins (équivalent d'une cinquantaine d'hectares) qui constituent leurs vins de sélection et de réserve.

Sous leur étiquette qui ne change pas -continuité de l'image-, les Alsaces Léon BEYER sont d'abord voués à la gastronomie. Séveux, racés, fondés sur une acidité élégante, ils ont le côté sec et nerveux qui sied à des vins qu'on place à table. Si le Pinot Blanc de Blancs est frais et souple, le Riesling s'affirme comme un seigneur à travers ses deux "grandes cuvées": distinction du Riesling Les Ecaillers (1990 mêlant des notes florales à sa minéralité naissante, svelte, élégant, nerveux), classe évidente du Riesling Comtes d'Eguisheim (1983 au superbe nez minéral et citronné, à la bouche soyeuse, légèrement amère, suprêmement équilibrée, révélant toute la beauté d'un grand vin).

Le Tokay Pinot Gris 1989 Vendange Tardive, aux accents miellés, ample et épanoui, d'un équilibre savamment maîtrisé. Franchise et pureté d'arômes, c'est aussi le registre du Gewurztraminer: Comtes d'Eguisheim 1990 d'une savoureuse richesse mais demandant encore à s'épanouir; 1989 SGN offrant une pleine corbeille de fruits confits, concentré, faisant exulter le cépage, un vin pareil à une friandise (Léon BEYER, en fin connaisseur des mariages gourmands, le conseille sur un poulet à la crème ou des figues rôties).


La cave de vieillissement de la Maison BeyerLa Cave de vieillissement de la Maison Beyer

A l'instar de ces villages-musées qu'on espère éternels, la maison BEYER fait partie de ces éléments du patrimoine alsacien dont on souhaite qu'ils ne changent jamais, car elle a posé auprès de l'amateur de vin les jalons d'une qualité de référence.